de fr it

Klemens DamianWeber

8.3.1676 à Baden, 26.5.1734 à Rheinau, cath., de Neuheim. Fils de Johann (->). 1) Anna Maria Zehnder, 2) Theresia Uttinger, fille de Martin, aubergiste et conseiller. Membre du Conseil (1701-1731), amman de Zoug (1716-1718 et 1725-1727). Plusieurs fois délégué de Zoug (1710-1730), notamment lors de la négociation de l'alliance des cantons catholiques avec la France (Trücklibund, 1715). Chef des Doux lors de la première affaire des Durs et des Doux (Harten- und Lindenhandel), W. fut condamné à la réclusion à vie pour sa participation au Trücklibund, mais réussit à s'enfuir au bout de treize mois. Il mourut en exil à l'abbaye de Rheinau, puis fut réhabilité à titre posthume après le revirement de 1735. Chevalier de l'ordre pontifical de l'Eperon d'or (avant 1710).

Sources et bibliographie

  • H. Koch, Der Schwarze Schumacher, 1940
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF