de fr it

KonradZurlauben

10.5.1571 à Zoug, 30.3.1629 (de la peste) à Zoug, cath., de Zoug. Fils de Beat (->) et de Regula Kolin. vers 1590 Eva Zürcher, fille de Werner. Etudes à Lucerne, Lyon et, en 1587-1588, Paris. Secrétaire de la ville de Zoug (1590-1612). Conseiller (1604-1629), vice-amman (1611/1612-1614) et amman (1614-1617) de la ville et bailliage de Zoug. Souvent délégué, notamment au renouvellement de l'alliance avec la France (1602). Chargé de répartir les pensions françaises dans la ville et bailliage, Z. bénéficiait en 1609 de l'une des plus importantes (100 livres). Propriétaire d'une compagnie de la Garde (1619-1629), colonel dans la Valteline (1624). Il acquit le moulin de Wälis près de Bremgarten (AG) pour y installer le siège de la chancellerie des Freie Ämter. Il acheta en 1616 le Zurlaubenhof et fit construire en 1623 la chapelle annexe (Saint-Konrad). Chevalier de l'ordre de Saint-Michel (1626).

Sources et bibliographie

  • K.-W. Meier, Die Zurlaubiana, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Amacher, Urs: "Zurlauben, Konrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.03.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026830/2014-03-03/, consulté le 29.10.2020.