de fr it

Jean-MarieAuberson

2.5.1920 à Chavornay,4.7.2004 à Draguignan (Provence-Alpes-Côte d'Azur), prot., de Chavornay. Fils de François, agriculteur, et d'Armande Giraudet. Antoinette, fille de Robert Moulin. Etudes au conservatoire de Lausanne avec Victor Desarzens (violon) et Alfred Pochon (alto). Violoniste à l'Orchestre de chambre de Lausanne (OCL, 1943-1946), altiste à l'Orchestre de la Suisse romande (1946-1949). A. étudie à Cologne la direction avec Günter Wand (1950-1951). Chef à Radio-Beromünster (1956-1960), chef assistant à l'OCL (1963-1965); élève d'Ernest Ansermet et de Carl Schuricht (1956-1960); chef de l'Opéra de Hambourg (1968-1973). On lui doit plusieurs créations: Faits divers (1960) de Julien-François Zbinden, Pâris (1964), ballet de Henri Sauguet, Oceano-Nox (1967) de Jean Daetwyler, Concerto pour piano (1972) d'Alberto Ginastera et La folie de Tristan (1980) d'Armin Schibler.

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean Constant Auberson (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 2.5.1920 ✝︎ 4.7.2004

Suggestion de citation

Matthey, Jean-Louis: "Auberson, Jean-Marie", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.05.2015. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026912/2015-05-20/, consulté le 23.06.2021.