de fr it

WernerHeim

28.3.1909 à Saint-Gall, 7.9.1980 à Saint-Gall, prot., de Bâle. Fils de Werner, pasteur. 1941 Elsbetha Margrit Bernegger, pianiste. Etudes au conservatoire de Zurich, à l'école supérieure de musique de Berlin (direction d'orchestre) et chez Roger Juvet (chant). Dès 1935, H. travailla en Suisse et à l'étranger comme chanteur, chef d'orchestre, chef de chœur et professeur de musique, montrant une prédilection pour les compositeurs suisses contemporains. Il chanta et dirigea de nombreuses premières, notamment d'œuvres de Carl Beck, Jean Binet, Robert Blum, Willy Burkhard, Arthur Honegger (version allemande de Nicolas de Flue, 1944), Klaus Huber (Auf die ruhige Nachtzeit, 1959), Armin Schibler, Othmar Schoeck, Robert Suter et Wladimir Vogel (version revue de Wagadus Untergang durch die Eitelkeit à Zurich et aux semaines musicales de Berlin et de Vienne, 1955; An die akademische Jugend 1963). En 1937, H. fonda le Chœur de chambre de Saint-Gall. Prix de reconnaissance de la ville et de la bourgeoisie de Saint-Gall (1962).

Sources et bibliographie

  • DMS, 161-162
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.3.1909 ✝︎ 7.9.1980

Suggestion de citation

Puskás, Regula: "Heim, Werner", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.04.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026921/2004-04-20/, consulté le 01.11.2020.