de fr it

JacquesVogt

18.1.1810 à Allschwil, 5.7.1869 à Fribourg, cath., d'Allschwil. Fils de Johannes et d'Anna Maria Werdenberg. 1836 Magdalena Hürni, fille de Jakob. Elève de Martin V. à Saint-Gall. Organiste de la collégiale Saint-Nicolas de Fribourg de 1834 à sa mort. V. connut le succès avec "l'orage de Fribourg", en particulier avec sa pièce improvisée Fantaisie pastorale et orage dans les Alpes (avant 1836), qui ne tarda pas à devenir une attraction touristique. Fondateur (1841) et directeur de la Société de chant en ville de Fribourg, il dirigea aussi la Société de musique (fondée en 1813). Certaines de ses compositions furent publiées, dont les plus connues sont la musique composée pour la pièce de Louis Bornet La fille d'Isidore (1854) et le chant fribourgeois Les bords de la libre Sarine (1898), d'après un poème de Jean-François-Marcellin Bussard.

Sources et bibliographie

  • L'écho musical, 15, 1869, 1-4
  • Souvenir du centenaire de la naissance de Jacques Vogt [...], 1911
  • J. Keller, La vie musicale à Fribourg de 1750 à 1843, 1941
  • F. Seydoux, «Bemerkungen zum Freiburger "Orgelgewitter"», in Musik und Gottesdienst, 27, 1973, cah. 3, 67-70
  • RISM CH
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.1.1810 ✝︎ 5.7.1869