de fr it

Jean-FrançoisMichellod

19.1.1686 à Verbier (comm. Bagnes), 24.2.1759 à Martigny, cath. Fils de Christoph et de Maria NN. Chanoine augustin du Grand-Saint-Bernard, profès (1706), sacristain de l'hospice (dès 1709), prêtre (1710). Prieur claustral de l'hospice (1714-1717 et 1725-1735), vicaire à Lens (1717-1725), prieur de Martigny (1735-1759). Le 16 avril 1735, le pape Clément XII nomma M. administrateur de la prévôté du Grand-Saint-Bernard, dont le siège était temporairement vacant. Cette dernière, à la suite d'une querelle d'observance sur le choix du prévôt, était divisée en deux factions, l'une savoyarde et l'autre valaisanne. Lors du procès tenu devant la curie romaine, M. obtint gain de cause contre le roi de Sardaigne qui prétendait au droit de nomination du prévôt. L'affaire entraîna la séparation et la sécularisation des possessions savoyardes et piémontaises de l'hospice en 1752. M. continua d'administrer la prévôté jusqu'à la nomination de François-Joseph Bodmer en 1753.

Sources et bibliographie

  • HS, IV/1, 202-203
  • G. Zenhäusern, «Die Säkularisation des savoyisch-piemontesischen Besitzes der Propstei vom Grossen St. Bernhard (1752)», in Vallesia, 52, 1997, 13-19
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 19.1.1686 ✝︎ 24.2.1759
Indexation thématique
Religion (catholicisme)