de fr it

Annonciades

L'ordre, fondé à Gênes en 1604, suivait la règle de saint Augustin. On le trouvait en Italie, en France et en Allemagne. Les religieuses de Haguenau, réfugiées à Porrentruy en 1632 avec leur statue de la Vierge (conservée à l'église Saint-Pierre), y fondèrent un couvent en 1647; le monastère fut construit de 1655 à 1666, l'église de 1669 à 1670. Outre les offices du chœur, les religieuses, soumises à la clôture, confectionnaient des ornements liturgiques et des objets de dévotion; le couvent tirait également des revenus de ses domaines. A sa suppression en 1793, les religieuses rentrèrent dans leurs familles, se réfugièrent dans d'autres couvents de l'ordre ou à Altishofen puis à Eiken. Les propriétés furent vendues comme biens nationaux; les bâtiments conventuels, transformés en maison de réclusion, seront démolis au XIXe s.

Sources et bibliographie

  • X. Kohler, «Les Annonciades de Porrentruy», in Annu. jurassien, 1872, 113-168
  • L. Vautrey, Le monastère des révérendes mères annonciades de Porrentruy, 1872