de fr it

JosefHürlimann

4.8.1851 à Unterägeri, 22.1.1911 à Unterägeri, cath., de Walchwil et Unterägeri. Fils de Placidus, comptable et juge cantonal radical, et d'Elise Iten. Sophie Brunner, de Wetzikon (ZH), fille de Rudolf, boucher et conseiller communal. Inscription à l'école industrielle de Zoug en 1865. Etudes de médecine à Zurich et Vienne (1868-1872), médecin assistant à Zurich (1872-1873), examens finaux en 1873. De cette date à 1904, H. exerça à Unterägeri et Menzingen et fut aussi médecin de la congrégation des sœurs de Menzingen. A Unterägeri, il dirigea jusqu'en 1904 un sanatorium pour enfants, qu'il avait fondé en 1881, ainsi qu'une maison de convalescence pour jeunes filles (1905-1909) et fut médecin du sanatorium pour enfants de Zurich (1885-1911). Député radical au Grand Conseil de Zoug (1880-1882, 1886-1892, 1895-1898 et 1907-1910), membre des conseils d'éducation (1887-1911) et de santé (1892-1911), président du tribunal cantonal (1905-1911). Cofondateur (1884), puis président de la Société d'utilité publique du canton de Zoug (1904-1908). Promoteur de la santé publique, H. fit de la vallée d'Ägeri une région de cure qu'il mit en valeur. Il contribua à l'érection du monument commémorant la victoire de Morgarten, mais situa le champ de bataille au mauvais endroit. Docteur honoris causa de l'université de Bâle en 1901.

Sources et bibliographie

  • A. Hess, Obergerichtspräsident Dr. med. Josef Hürlimann, 1911
  • Ägerital - seine Geschichte, 2003
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF