de fr it

PhilippSchneider

9.1.1913 à Dietikon, 11.9.1994 à Zoug, cath., de Dietikon et Balterswil (auj. comm. Bichelsee-Balterswil). Fils de Philipp, paysan, hôtelier et conseiller communal chrétien-social à Dietikon, et de Regina Heimpel. Priska Hauser, fille d'Eugen. Ecole de l'abbaye d'Einsiedeln (1925-1933), études de droit à Zurich et Rome (1933-1938, doctorat en 1938). Premier secrétaire du gouvernement et vice-chancelier (1939-1946) du canton de Zoug (élection contestée, S. n'étant pas originaire du canton). Avocat (dès 1943), surtout d'affaires, administrateur de la fabrique d'appareils de chiffrement Crypto SA (1952-1988, président dès 1970). Député conservateur chrétien-social au Grand Conseil zougois (1951-1966, président en 1963-1964). Membre (1947-1974) et président (1971-1974) du Conseil de ville de Zoug. Pragmatique et recherchant la conciliation, S. marqua la politique zougoise en une période de rapide croissance. Il influença fortement la révision de la loi fiscale de 1946.

Sources et bibliographie

  • Dr. iur. Philipp Schneider, a[lt] Stadtpräsident: einige Worte seiner Freunde, zusammengestellt aus Anlass seines 75. Geburtstages 9. Januar 1988, (KBZG)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.1.1913 ✝︎ 11.9.1994