de fr it

LouisBroquet

17.1.1888 à Pleigne, 6.11.1954 à Saint-Maurice, cath., de Movelier. Fils de Justin Antoine, cafetier-restaurateur, et de Catherine Borne. Maturité à Saint-Maurice (1907), puis noviciat; ordonné prêtre en 1912. Dès 1914, formation musicale à l'abbaye avec Auguste Sérieyx (théorie) et Armin Sidler (orgue). B. est maître de chapelle de l'abbaye de 1918 à 1954. Compositeur essentiellement vocal et nourri de la pensée de César Franck et de Sérieyx, il laisse un catalogue de plus de 1230 numéros (messes, chœurs d'hommes, chœurs mixtes, musique de chambre, piano, orgue). On lui doit plusieurs œuvres de circonstance dont Terres Romandes (1937) sur un texte de Louis Poncet et la Cantate du Rhône (1953) sur un texte de Maurice Zermatten.

Sources et bibliographie

  • G. Athanasiadès, «Cat. des œuvres du chanoine Louis Broquet de l'abbaye de Saint-Maurice», in Vallesia, 13, 1958, 267-301
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.1.1888 ✝︎ 6.11.1954

Suggestion de citation

Matthey , Jean-Louis: "Broquet, Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.01.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/027186/2003-01-24/, consulté le 21.01.2022.