de fr it

Antoine-HenriBoissonnas

7.11.1833 à Genève, 20.1.1889 à Genève, prot., de Genève. Fils de Pierre Aimé, graveur, doreur, émailleur, et de Louise Annette Santoux, mercière. Sophie Louise Pilet, peintre-émailleur, fille d'un capitaine de la garde. Graveur de médailles et de boîtiers de montres, B. ferma son entreprise en 1864 et reprit l'atelier de photographie Auguste Garcin. Il construisit en 1872 un bâtiment au quai de la Poste, dont trois étages seront consacrés à la photographie, qu'il remit en 1887 à son fils Fred (->). Il fut l'un des membres fondateurs de la Société professionnelle de photographie de Genève. Il rédigea une chronique familiale.

Sources et bibliographie

  • N. Bouvier, Boissonnas, 1983, 12-49
Liens
Autres liens
fotoCH
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 7.11.1833 ✝︎ 20.1.1889

Suggestion de citation

Girardin, Daniel: "Boissonnas, Antoine-Henri", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.10.2004. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/027197/2004-10-06/, consulté le 24.10.2020.