de fr it

ErnstScheidegger

30.11.1923 à Rorschach,16.2.2016 à Zurich, sans confession, de Lützelflüh. Fils d'Ernst, fonctionnaire fédéral, et d'Ida Wiederkehr. 1952 Gertrud Hotz. Après un apprentissage de décorateur de vitrines (1940-1943), S. suivit la classe de photographie de Hans Finsler à l'école des arts appliqués de Zurich (1945-1948). Il travailla de 1948 à 1949 comme assistant du photographe Werner Bischof et de l'architecte et artiste Max Bill. Dans le cadre du plan Marshall, il mit sur pied entre 1949 et 1952 cinq expositions de photos, montées dans plusieurs pays. Pour l'agence Magnum, il parcourut de 1952 à 1955 le Proche-Orient, l'Inde et des pays de l'Extrême-Orient; ses reportages furent publiés dans des magazines comme Paris-Match, Life, Picture Post ou Stern. S. enseigna les arts visuels à la haute école de design d'Ulm (1956-1957). Il fut responsable de 1960 à 1989 du secteur photo du supplément de la NZZ (Das Wochenende), dans lequel parurent environ 200 de ses reportages. En 1962, il fonda une maison d'édition de livres d'art, dont il assurait en général lui-même la conception graphique et fut chef graphiste du secteur "L'art de vivre" de l'Expo 64 à Lausanne. Il fonda en 1971 sa propre galerie à Zurich, qui exista jusqu'en 1992. Son premier film, consacré à Alberto Giacometti (1962-1965), fut suivi d'autres, sur Hans Erni, Max Bill et Bernhard Luginbühl. De 1980 à 1984, S. tourna des longs métrages pour la TV sur des sujets artistiques. Il fonda en 1997, avec Heiner Spiess, les éditions Scheidegger & Spiess. Il entretint des contacts étroits avec des artistes suisses et internationaux. Ses photographies d'Alberto Giacometti, Georges Vantongerloo, Hans Arp ou Joan Miró sont d'une haute valeur esthétique et documentaire.

Sources et bibliographie

  • Alberto Giacometti, 1963
  • Traces d'une amitié, 1991 (all. 1990)
  • Joan Miró en Catalogne, 1993 (all. 1993)
  • Einblicke, 1999
  • Ernst Scheidegger, 1992
Liens
Autres liens
SIKART
fotoCH
Notices d'autorité
GND
VIAF