de fr it

JulienFlegenheimer

25.4.1880 (Jules Jacques) à Genève, 1.10.1938 à Genève, isr., de Genève. Fils de Gerson, négociant, et d'Hélène Nordmann. Cousin d'Edmond Fleg. Célibataire. Etudes de lettres et de droit à Genève, EPF de Zurich, Beaux-Arts à Paris (1897-1903, atelier d'Odilon Redon). Associé d'Henri-Paul Nénot, F. construisit de nombreux immeubles à Paris, des églises, des grands magasins (Nouvelles Galeries Tietz à Strasbourg), un ensemble de villas et un hôtel balnéaire à Beauvallon (Côte d'Azur) en 1910. Il s'occupa aussi de restauration (château de Caprarola, près de Rome). En 1920, F. ouvrit un bureau à Genève: on lui doit un projet de surélévation de l'ensemble néoclassique de la Corraterie, le monument aux morts français de Genève (1924), la décoration du cinéma-théâtre de l'Alhambra (1926) et la nouvelle gare de Cornavin (1927-1932). Il fut l'un des architectes du palais de la Société des Nations (1927-1937). F. est aussi l'auteur de projets d'urbanisme (plan d'extension d'Anvers, 1933). Chevalier de la Légion d'honneur.

Sources et bibliographie

  • Dossiers, ACM
  • A. Kohler, Julien Flegenheimer, 1931
  • P. Filipi, «Flegenheimer», in Journal de la construction de la Suisse romande, 1936, 119-129
  • Architektenlex., 179-180
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.4.1880 ✝︎ 1.10.1938