de fr it

AdolpheGuyonnet

13.7.1877 à Genève, 11.11.1955 à Thônex, cath., de Genève. Fils de Jean Marie et de Marie Adèle Ballet. 1922 Renée Georgette Marie Andina. Etudes à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich et à celle des beaux-arts de Paris. Architecte. G. concentra son activité surtout à Genève, où il entreprit des projets et des restaurations d'églises. En 1932, il travailla au pavillon de la Conférence du désarmement, d'une esthétique rationaliste raffinée (incendié en 1987). Il collabora en 1945 à la construction de l'église Sainte-Thérèse. On lui doit l'église néoromane de Saint-Paul à Grange-Canal (comm. Chêne-Bougeries, 1913-1915) et la salle communale de Chêne-Bougeries (1928-1929, avec John Torcapel). Dans le domaine de l'urbanisme, G. participa au débat autour de la reconstruction de la rive droite de la ville en qualité de membre de la commission d'experts et comme auteur d'un projet (1932). Avec l'archéologue Louis Blondel, il élabora un projet de récupération du centre historique (1937). Lors de l'Exposition nationale de 1939 il s'occupa du pavillon de l'horlogerie. Membre de la Société de Saint-Luc de Genève, association pour le renouveau de l'art chrétien (1926), de la commission des monuments et de la commission cantonale d'urbanisme. G. fit également partie de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) et de la Fédération des architectes suisses (FAS).

Sources et bibliographie

  • Architektenlex., 244
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.7.1877 ✝︎ 11.11.1955