de fr it

KatharinaSteib

7.6.1935 à Bâle, prot., de Bâle. Fille de Max Geiger, professeur de botanique à l'université de Bâle, et de Hanna Huber. Wilfrid S. (->). Diplôme d'architecte de l'EPF de Zurich en 1956. Bureau d'architecte avec son mari à Bâle (dès 1957). Le Musée d'art contemporain de Bâle (1980), le Centre suisse des paraplégiques de Nottwil (1990) et l'agrandissement de l'ancienne Staatsgalerie de Stuttgart (2002) figurent parmi les ouvrages majeurs des époux qui construisirent aussi des bâtiments scolaires, des ensembles de logement et des maisons de retraite. S. a fait partie de la Fédération des architectes suisses (membre du comité, 1976-1993) et de la Société suisse des ingénieurs et des architectes. Professeur à l'université technique de Berlin (1995-1998).

Sources et bibliographie

  • Architektenlex., 509
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.6.1935

Suggestion de citation

Lang Jakob, Evelyne: "Steib, Katharina", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.02.2014. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/027425/2014-02-12/, consulté le 14.05.2021.