de fr it

JakobAlbrecht

17.2.1827 à Sargans, 26.3.1897 à Bienne, cath., de Sargans. Fils de Johann Baptist, menuisier. Elise Walker, maîtresse dans l'enseignement secondaire. Ecole cantonale à Saint-Gall, études d'histoire et de philologie classique à Munich et Lausanne (1849-1851). A. enseigna à l'école réale catholique et à l'école cantonale de Saint-Gall (1856-1860), puis au progymnase de Bienne (1863-1895). Il publia des articles, des caricatures et des poèmes en dialecte dans le Nebelspalter, le Postheiri et plusieurs quotidiens. Il édita une feuille satirique, Der Inspekter (1861-1862) et, sous le nom de Frater Hilarius, le Neuer Distelikalender (1874-1878). Radical très engagé, il attaqua d'une plume acérée et blessante les conservateurs et l'Eglise catholique. Ses dessins témoignent d'un humour original et atteignent parfois un fort bon niveau artistique.

Sources et bibliographie

  • J. Geel, Jakob Albrecht, Satiriker und Mundartdichter des St. Galler Oberlandes, 1927
  • P. Oberholzer, Rote und schwarze St. Galler, 1985
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.2.1827 ✝︎ 26.3.1897