de fr it

FranzFeyerabend

11.4.1756 à Bâle, 23.3.1800 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Jacob, peintre et ornemaniste, et d'Anna Barbara Rosenburger. 1778 Christina David. F. fit son apprentissage chez son père. Si ses premiers dessus-de-porte et aquarelles montrent une certaine maladresse, ses créations ultérieures trahissent l'influence de Sigmund Freudenberger. Durant les années 1780, il réalisa des portraits en diverses techniques, tributaires pour la composition des Hollandais et des peintres de Francfort. Mais c'est pour la caricature qu'il était véritablement doué, épinglant sur des feuilles volantes les petits travers de ses contemporains (en particulier dans une série de 1798 consacrée à des personnalités de l'Ancien Régime). Il gravait de simples silhouettes, puis les coloriait. Ses planches montrant les uniformes des troupes auxiliaires fédérales à Bâle (1792-1795) sont considérées comme son chef-d'œuvre.

Sources et bibliographie

  • SKL, 1, 456-457
  • Basler Kleinmeister zur Zeit Isaak Iselins, cat. expo. Bâle, 1977
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 11.4.1756 ✝︎ 23.3.1800