de fr it

Métayage

Bail à fruit

Le métayage ou bail à fruit (all. Teilbau, it. campatico) est une forme de location de la terre dans laquelle le propriétaire remet au preneur un bien à exploiter, les dépenses et les récoltes étant partagées, le plus souvent par moitié (on parle alors en all. de Halbpacht et en it. de mezzadria), parfois selon un autre rapport.

Le métayage se propagea en Suisse à partir de l'Italie et de la France, dès le XIIIe s. au plus tard; il connut plus de succès en Suisse romande (grangeage) et au sud du Tessin qu'en Suisse alémanique. Sa diffusion était liée à un intérêt croissant des investisseurs citadins pour l'agriculture (relations Ville-campagne). Gourmands en capitaux et de plus en plus intégrés au marché, la viticulture et l'élevage furent les plus touchés, beaucoup plus que la céréaliculture. Au bas Moyen Age, le métayage se répandit aussi dans le cadre de la seigneurie traditionnelle. Dans la viticulture, les contrats (dits de vignolage en Suisse romande) réglaient l'entretien des bâtiments et des terres (murs, fossés, soins à la vigne, etc.), les dépenses pour l'engrais et les échalas, le transport, le foulage du raisin et le stockage du vin, et surtout le partage de la récolte. Eu égard aux grandes fluctuations de rendement, le bailleur renonçait souvent à sa part lors des mauvaises années et octroyait une "aide", mais il se rattrapait lors des bonnes années.

Ce type de contrat, qui s'était répandu au bas Moyen Age, resta courant dans toutes les grandes régions viticoles suisses à l'époque moderne. Au XVIIIe s., il fit généralement place à des baux à intérêt fixe (Fermage), mais sans disparaître complètement: la ville de Lausanne et le canton de Fribourg l'appliquent encore par exemple dans leurs domaines des bords du Léman. Le bail à cheptel est une forme d'amodiation apparentée au métayage.

Sources et bibliographie

  • R. Scheurer, «Mode d'exploitation et rendement d'une "grange" au XIVe siècle», in MN, 1982, 125-133
  • Les 450 vendanges des vignobles de la ville de Lausanne, cat. expo. Lausanne, 1987, 161-173
  • S. Guzzi, «Die Tessiner Agrarsysteme um 1800», in Les zones agraires de la Suisse d'autrefois, éd. A. Schluchter, 1989, 105
  • A. Zangger, Grundherrschaft und Bauern, 1991, 397-402, 509-518
  • D. Zumkeller, Le paysan et la terre, 1992, 207-215