de fr it

Lessive de guerre

La Bernoise Emma Müller-Vogt mit sur pied la première lessive de guerre (couramment appelée lessive du soldat) peu après le début de la Première Guerre mondiale. Son initiative fut bientôt suivie d'autres entreprises analogues, fonctionnant pour une durée limitée ou à plus long terme dans toutes les parties du pays. Avec l'aide de quelques employées rémunérées, d'innombrables femmes, souvent membres d'associations féminines d'utilité publique, lavaient et raccommodaient bénévolement le linge des soldats vivant seuls; parfois aussi elles s'occupaient de fournir du linge à la troupe, grâce à des dons privés ou à des ressources provenant du Don national féminin. Dans le cadre du Service complémentaire féminin (Service féminin de l'armée), la lessive du soldat fut reconduite et développée durant la Deuxième Guerre mondiale pour soutenir les hommes mobilisés. La plupart de ces entreprises cessèrent après 1945.

Sources et bibliographie

  • M. Payot, Rapport de la lessive de guerre de Lausanne 1914-1919, 1920
  • J. Stüssi-Lauterburg, Helvetias Töchter, 1989
  • B. Mesmer, «Pflichten erfüllen heisst Rechte begründen», in RSH, 46, 1996, 332-355
  • M. Gosteli, éd., Vergessene Geschichte, 1, 2000
  • R. Stämpfli, Mit der Schürze in die Landesverteidigung, 2002