de fr it

Giuseppe SalvatoreCaresana

1696 à Cureglia, après 1764, de Cureglia. Architecte, ingénieur et sculpteur, C. est attesté en 1717 à Turin, qui lui doit les statues de sainte Christine et de sainte Thérèse à l'église Sainte-Christine. Son activité ultérieure est mal connue; il ouvrit probablement une école-atelier à Cureglia et il passa peut-être la fin de sa vie en Espagne ou en Russie. Il serait mort avec le titre de général et de gouverneur de Riga. Au Tessin, C. travailla à l'oratoire de Saint-Joseph à Ligornetto en 1748, à l'église Saint-Vital à Riva San Vitale en 1756 et à la collégiale de Bellinzone en 1764.

Sources et bibliographie

  • Gilardoni, Inventario, 70
  • Martinola, Inventario, 1, 215, 447
  • V. Comoli Mandracci, éd., Luganensium Artistarum Universitas, 1992, 65, 88