de fr it

Marc-LouisArlaud

26.9.1772 à Orbe, 1.5.1845 à Lausanne, prot., de Genève, d'Orbe (1802). Fils de Théodore, propriétaire, et de Suzanne Tallichet, négociante. Célibataire. A. se forme chez ses cousins A. à Genève, puis dès 1799 chez Jacques-Louis David à Paris. Etabli définitivement à Lausanne en 1811, il ouvre un atelier où il enseigne le dessin. Directeur dès 1822 de l'école cantonale de dessin (ouverte en 1823). En 1834, il fait un don de 34 000 francs pour construire un bâtiment destiné à accueillir un musée des beaux-arts et à offrir des locaux plus adaptés à l'école (projet financé aussi par la ville et le canton). Le musée, qui porte son nom, est inauguré en 1841; il le dirige jusqu'en 1844. Dans son œuvre, A. s'est distingué en particulier comme portraitiste. Franc-maçon.

Sources et bibliographie

  • Cette école d'art, 1983
  • Ch. Michetti-Prod'hom, «Origine et naissance du Musée Arlaud», in RHV, 1988, 97-120
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 26.9.1772 ✝︎ 1.5.1845

Suggestion de citation

Hauptman, William: "Arlaud, Marc-Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.12.2002. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/027687/2002-12-17/, consulté le 29.11.2020.