de fr it

AlbertKocher

4.7.1872 à Berne, 26.4.1941 à Berne, prot., de Büren an der Aare et Berne. Fils de Theodor (->). Célibataire. Etudes de médecine à Zurich et Berne (doctorat en 1901). Assistant (1896-1901) à la clinique universitaire de chirurgie à Berne, dirigée par son père, puis médecin assistant (1904-1918). Après la mort de son père, en 1917, K. lui succéda comme chirurgien à la tête de sa clinique privée. Privat-docent en chirurgie à l'université de Berne (1904-1928). Il se consacra spécialement à la physiologie et pathologie de la glande thyroïde. Grand collectionneur de porcelaine, K. possédait des fleurons des manufactures européennes les plus importantes du XVIIIe s., surtout de Meissen et Nymphenburg, à côté de pièces rares de Frankenthal, Fulda, Fürstenberg, Höchst, Ludwigsburg, Berlin, Vienne et Sèvres. Il légua sa collection au Musée historique de Berne.

Sources et bibliographie

  • Jahrbuch des Bernischen Historischen Museums, 21, 1942, 144-147
  • I. Fischer, éd., Biographisches Lexikon der hervorragenden Ärzte der letzten fünfzig Jahre, 2/31962, 787
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.7.1872 ✝︎ 26.4.1941

Suggestion de citation

Caviezel-Rüegg, Zita: "Kocher, Albert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.01.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/027737/2007-01-11/, consulté le 01.11.2020.