de fr it

Alfred A.Schmid

29.3.1920 à Lucerne, 29.7.2004 à Marsens, cath., de Lucerne et Waltalingen, bourgeois d'honneur de Fribourg. Fils de Franz Adam et de Bertha Hermine Heller. Célibataire. Etudes d'histoire de l'art, d'archéologie classique et de sciences auxiliaires de l'histoire à Zurich, Bâle et à l'EPF de Zurich, doctorat chez Joseph Gantner à Bâle (1946). Chargé de cours (1946), professeur extraordinaire (1949), puis ordinaire (1956-1990) d'histoire de l'art à l'université de Fribourg. Directeur ad interim du Musée d'art et d'histoire de Fribourg (1952-1956). Membre (dès 1952) et président (1964-1990) de la Commission fédérale des monuments historiques, membre et président (1987-1990) du conseil de fondation du Fonds national suisse de la recherche scientifique, membre du comité exécutif du Conseil international des monuments et des sites (Icomos), cofondateur et premier président d'Icomos Suisse (1966). Par son enseignement, S. marqua des générations d'historiens de l'art. Le haut niveau scientifique de la conservation des monuments historiques en Suisse lui est dû en grande partie. Il obtint de nombreuses distinctions, notamment l'Anneau Karl Friedrich Schinkel et la médaille d'or européenne pour la préservation des monuments historiques.

Sources et bibliographie

  • B. Anderes et al., éd., Kunst um Karl Borromäus, 1980 (avec liste des œuvres)
  • B. Anderes et al., éd., Das Denkmal und die Zeit, 1990
  • A+A, 55, 2004, cah. 4, 70
  • NZZ, 2.8.2004
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.3.1920 ✝︎ 29.7.2004