de fr it

GiovanniZüst

24.1.1887 (Johann Jakob) à Bâle, 4.12.1976 à Rancate (auj. comm. Mendrisio), de Bâle et Lutzenberg, bourgeois d'honneur de Rancate. Fils de Johann Jakob, barbier, et d'Ida Imobersteg. 1) 1911 Louise Bachmeier, fille de Jakob, maître peintre, 2) 1921 Liddy Kretschmar, Allemande. Formation dans des maisons d'expédition, notamment à Milan. Z. créa sa propre entreprise à Chiasso en 1911 (Züst et Bachmeier SA) et s'installa au Tessin en 1921. Autodidacte, passionné d'art, il aménagea un musée privé dans sa villa de Rancate. Il fit don à la ville de Bâle de 600 pièces qui formèrent la base du Musée d'art antique (1959) et confia une collection d'argenterie (XVIe-XIXe s.) au Musée historique de Saint-Gall (1969). Il légua l'ensemble de ses tableaux d'artistes tessinois du XVIIe au XIXe s. (400 env.) au canton du Tessin (1966); ils sont exposés à Rancate dans la pinacothèque portant son nom. La collection comprend notamment des œuvres de Giovanni Serodine, Giuseppe Antonio Petrini, Luigi Rossi, Adolfo Feragutti Visconti et Antonio Rinaldi. En 1947, la Bibliothèque ambrosienne de Milan lui conféra un doctorat honoris causa pour sa contribution à la reconstruction des édifices endommagés par la guerre.

Sources et bibliographie

  • Almanacco ticinese, 1965, 78-83
  • M. Agliati Ruggia, «La singolare vicenda della Pinacoteca Züst di Rancate», in L'arte di collezionare, 1998, 189-196
  • Il nostro paese, 53, 2001, n° 263, 11-16
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.1.1887 ✝︎ 4.12.1976

Suggestion de citation

Agliati Ruggia, Mariangela: "Züst, Giovanni", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.04.2013, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/027791/2013-04-24/, consulté le 03.12.2020.