de fr it

Maus

Affiche publicitaire pour les grands magasins Manor, 1996 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
Affiche publicitaire pour les grands magasins Manor, 1996 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

Famille de négociants israélites, venue d'Hégenheim (Alsace) en 1870, bourgeoise de Rüttenen (1890) et de Genève (1910). Mayer M. et son coreligionnaire Moïse Nordmann s'installèrent à Bienne. Grossiste en mercerie-bonneterie, M. fournissait Nordmann. Deux fils de Mayer, Henri (1868-1930) et Ernest (1871-1945), ouvrirent en 1901 un commerce en gros à Genève et le grand magasin Léon Nordmann à Lucerne en 1902. Les familles M. et Nordmann se lièrent définitivement en 1929 lorsque Simone (1908-2007), fille d'Ernest, épousa Robert Nordmann. Son cousin André (->) reprit l'affaire familiale avec Robert Nordmann. La troisième génération est représentée par les fils d'André, Jacques (1930-1992), Bertrand (1932) et Olivier (1945) et par ceux de Simone, la quatrième par Didier (1956), fils de Jacques, Pierre-André (1965), fils de Bertrand, et un petit-fils de Simone. La holding Maus Frères fut rapidement à la tête d'un réseau de grands magasins dans toute la Suisse, dont Rheinbrücke à Bâle, La Placette à Lausanne et Genève, Innovazione au Tessin. La raison sociale Manor (contraction des patronymes M. et Nordmann) SA, créée vers 1965, est une entreprise familiale non cotée en bourse. En 2007, la holding comptait en Suisse septante-six établissements, grands magasins, hypermarchés, restaurants, grandes surfaces de sport, de bricolage, de meubles, et gérait à l'étranger la marque Lacoste, ainsi que la chaîne de parapharmacie Parashop. Le prix culturel Manor est décerné depuis 1982.