de fr it

Vonwiller

Famille de la ville de Saint-Gall, dont le nom provient probablement du domaine de Vonwil à l'ouest de Saint-Gall. Généralement, on considère que les von Buel et Vonbueler, attestés jusqu'au XVIe s., sont de la même famille. Konrad fut admis à la bourgeoisie de Saint-Gall en 1376. Jusqu'au XIXe s., de nombreux V. furent artisans, surtout tisserands et boulangers. Jusqu'en 1798, ils assumèrent souvent des charges dans les corporations de ces deux corps de métier. Kaspar von Vonbühl et Johannes (1691-1754) furent bourgmestres. Aux XVIIIe et XIXe s., la famille compta des fabricants et des marchands prospères, comme Ulrich (->), David (->) et Johann Niklaus (1783-1854). Ce dernier fonda une maison de commerce et de banque à Milan, ainsi qu'une manufacture de tissage de toiles à Haslach an der Mühl (Haute-Autriche). Plus rarement, les V. suivirent des formations universitaires, comme Alfred Edmund (1857-1925), directeur et médecin-chef de l'hôpital cantonal de Saint-Gall, et son fils Paul (->). Robert (1863-1928) dirigea le département d'ethnographie du Musée historique et ethnographique de Saint-Gall.

Sources et bibliographie

  • Bürgerbuch der Ortsbürgergemeinde St. Gallen, 2000, 1036-1045