de fr it

Gukkasten

Der Gukkasten est le représentant caractéristique de la nouvelle presse satirique illustrée de tendance radicale, née sous la Régénération, qui connaît une diffusion régionale. Il est édité par Samuel Friedrich Jenni à Berne et par l'élève de Martin Disteli, Heinrich von Arx, qui signe la plupart des caricatures. De format in 4o, l'hebdomadaire coûte 15 batz le trimestre. Du 3.9.1840 au 25.8.1842, il est autographié (manuscrit et lithographié). Le texte passe ensuite à la typographie. Dès janvier 1850, à la suite du décès de Jenni, alors que le gouvernement bernois redevient conservateur, il devient un journal d'opposition sous le titre Der neue Gukkasten. Il meurt à la fin de l'année pour renaître comme Schweizerisches Charivari (1851-1852). Il s'attaque au dérèglement des mœurs, à toutes les formes d'extrémisme politique, mais en particulier aux conservateurs bernois et aux jésuites.

Sources et bibliographie

  • Blaser, Bibl., 476
  • 1848: le carrefour suisse, cat. expo. Bellinzone, Prangins, Schwytz, 1998