de fr it

JosuéJéhouda

19.3.1892 en Russie, 19.3.1966 à Genève, isr., de Genève en 1920. Fils de Hertschko et de Golda Koldriansky. Frère de Néhémie, engagé à 17 ans dans la lère Légion juive en 1914-1918. 1920 Jente Spivak, à Zurich. A 20 ans, J. est secrétaire du comité Pro causa judaica, fondé à Zurich. Il œuvre pour le sionisme jusqu'à la Déclaration Balfour (1917). Fondateur de la Revue juive de Genève. Auteur d'environ 200 articles idéologiques entre 1932 et 1945, parus aussi dans d'autres périodiques et quotidiens. Penseur du judaïsme et de sa modernité, J. met l'accent sur l'unité, au-delà des différences entre les religions monothéistes. Romancier et essayiste: Le royaume de justice (1923), La tragédie d'Israël (1927-1928, contenant De père en fils et Miriam, roman mystique), L'histoire de la colonie juive de Genève (1944), La vocation d'Israël (1948), Le monothéisme, doctrine de l' unité (1952), Israël et la chrétienté (1956).

Sources et bibliographie

  • Josué Jéhouda, 1949
  • Adieux à Josué Jéhouda, 1892-1966, [1966]
  • Encyclopaedia Judaica, 7, 1971, col. 150 (22007)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.3.1892 ✝︎ 19.3.1966

Suggestion de citation

Betty, Halpern-Guedj: "Jéhouda, Josué", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.06.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/027842/2007-06-28/, consulté le 14.09.2020.