de fr it

CarloTerzaghi

1845 à Lodi (Lombardie), 11.12.1897 à Plainpalais (auj. comm. Genève), Italien. Fils de Pietro et de Josephte Perret. Rosalie Negro. Typographe et journaliste. Socialiste, T. fut cofondateur de la section turinoise de l'Internationale. Ayant adopté des positions radicales et intransigeantes, il entra en contact avec Michel Bakounine à Locarno. Accusé d'espionnage à la solde de la police, il fut expulsé de l'Internationale en 1873. L'année suivante, il se réfugia à Genève où il reprit la publication du périodique Il Proletario qu'il avait fondé en 1872. Sous divers pseudonymes, il continua son travail d'indicateur pour le compte du consulat italien à Genève et de la police genevoise. Bien que discrédité, T. conserva des relations avec quelques socialistes en Italie et en Suisse: il participa notamment à la réalisation du journal L'Agitatore et prit le parti de la section dissidente du Ceresio qui, sous l'impulsion de Benoît Malon, lutta pour la rupture avec la Fédération jurassienne.

Sources et bibliographie

  • P. Brunello, Storie di anarchici e di spie, 2009
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1845 ✝︎ 11.12.1897