de fr it

FritzBelleville

30.12.1903 à Berlin, 3.5.1994 à Bâle, sans confession, Allemand. Fils de Maria Amalie B. Martha Jünger. Etudes de droit à Berlin et Francfort. Entré au parti communiste allemand (KPD) en 1922, exclu en 1926, B. se tourna vers le trotskisme. A Bâle dès l'automne 1932, il étudia l'économie politique, l'histoire et la philosophie, adhéra au groupe des étudiants marxistes et en 1933-1934 à l'Action marxiste. Interné dans des camps de travail durant une partie de la guerre, il obtint son permis d'établissement en 1954. Déchu de la nationalité allemande en 1940, il la recouvra en 1977. Après 1945, il fut correcteur, expert auprès de la Centrale suisse de formation des travailleurs et président du groupe bâlois des libres penseurs.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StABS
  • D. Vogelsanger, Trotzkismus in der Schweiz, 1986
  • H. Wichers, Im Kampf gegen Hitler, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.12.1903 ✝︎ 3.5.1994