de fr it

EduardWeckerle

9.7.1890 à Bâle, 29.2.1956 à Köniz, sans confession, Allemand, de Berne (1951). Fils de Karl, pâtissier, et de Louise Killy. 1) Amanda Geck, 2) 1949 Maria Hulda Buholzer. Ecoles à Mulhouse et Lörrach. Employé de commerce. Membre du Conseil de soldats à Munich (1918), W. travailla dans des organisations syndicales internationales à Amsterdam (1923-1928), puis fut rédacteur de plusieurs journaux sociaux-démocrates en Allemagne. En 1931, il entra au parti socialiste des travailleurs allemands, puis émigra en Suisse en 1933, où il obtint le statut de réfugié politique. A Berne, il adhéra au parti socialiste et à l'Union syndicale suisse. Il écrivit pour la Berner Tagwacht, la Gewerkschaftliche Rundschau et la Rote Revue sous les pseudonymes de Paul Müller et Emil Weber. Encouragé par Konrad Ilg, il travailla aussi pour la FTMH et la Fédération internationale des organisations de travailleurs de la métallurgie. Rédacteur de la Gewerkschaftskorrespondenz dès 1947. W. publia des travaux sur l'histoire des syndicats.

Sources et bibliographie

  • Pioniere der Freiheit, 1943
  • Herman Greulich 1842-1925, 1947
  • Les syndicats en Suisse, 1947 (all. 1947)
  • Fonds, arch. USS, Berne
  • BHE, 1, 799
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.7.1890 ✝︎ 29.2.1956