de fr it

WolfgangHeine

3.5.1861 à Posen (auj. Poznan, Pologne), 9.5.1944 à Ascona, prot., Allemand. Fils d'Otto, directeur de gymnase. 1) Cornelia Zeller, 2) Emilie Vogel. Etudes de droit. Fonctionnaire prussien (1884-1889), puis avocat à Berlin et défenseur dans des procès politiques. Député du parti socialiste (SPD) au Reichstag (1898-1918) et membre de l'Assemblée nationale de Weimar (1919-1920). Ministre de l'Intérieur de Prusse (1919-1920), avocat personnel du président de la République Friedrich Ebert, membre de la Cour constitutionnelle pour la protection de la République (1923-1925). En 1933, H. émigra en Suisse, où il obtint l'asile politique. Sur la recommandation de Valentin Gitermann, il reçut dès 1940 l'aide de l'organisation de secours aux réfugiés du PS.

Sources et bibliographie

  • Wer ist schuld am Bürgerkrieg?, 1919
  • Fonds, Arch. fédérales, Berlin et Inst. international d'hist. sociale, Amsterdam
  • NDB, 8, 296
  • BHE, 1, 281
  • M. Schumacher, M.d.R., die Reichstagsabgeordneten der Weimarer Republik in der Zeit des Nationalsozialismus, 1994, 180
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.5.1861 ✝︎ 9.5.1944

Suggestion de citation

Wichers, Hermann: "Heine, Wolfgang", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.10.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028024/2007-10-15/, consulté le 01.11.2020.