de fr it

RobertJungk

11.5.1913 (Robert Baum) à Berlin, 14.7.1994 à Salzbourg, isr., Tchèque, Allemand en 1932, Américain en 1950, Autrichien en 1963. Fils de David Baum, comédien et écrivain (sous le nom de Max J.), et de Sara Bravo, comédienne (sous le nom d'Elli Branden). Ruth Suschitzky. Après une brève arrestation, J. fuit l'Allemagne en 1933. Etudes à Paris (1933-1935), séjour illégal à Berlin (1936-1937), où il entretient des contacts avec des groupes de résistance. Il émigre définitivement en 1937, d'abord à Prague, puis en Suisse (dès 1938). Etudes à Zurich, doctorat en 1945. J. publia sous divers pseudonymes notamment dans la Weltwoche, ce qui lui valut une brève détention (1943). Correspondant suisse de l'Observer (1944-1947), correspondant aux Etats-Unis pour divers journaux allemands et suisses (1947-1957). Après son départ pour l'Autriche en 1957, J. acquit une renommée comme futurologue (chargé de cours dès 1960 à l'université technique de Berlin, professeur honoraire en 1970). Activiste pour la paix et antinucléaire convaincu.

Sources et bibliographie

  • Le futur a déjà commencé, 1953 (all. 1952)
  • Plus clair que mille soleils, 1958 (all. 1956)
  • L'Etat atomique, 1978 (all. 1977)
  • Trotzdem, 1993 (autobiogr.)
  • Fonds, Bibl. Robert Jungk pour les questions sur l'avenir, Salzbourg
  • BHE, 2, 577
  • R. Steinweg, Robert Jungk zum 75. Geburtstag , 1988
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.5.1913 ✝︎ 14.7.1994