de fr it

RichardKleineibst

30.3.1886 à Weilburg an der Lahn (Hesse), 27.4.1976 à Kilchberg (ZH), isr., plus tard sans religion, Allemand. Fils d'Eduard et de Johanna Jessel. Claire Lepère. D'abord employé de commerce, K. fit ensuite des études de philologie (1909-1913, doctorat en 1915). Soldat de 1915 à 1918. Président du conseil ouvrier de Fribourg-en-Brisgau (1918-1919), K. adhéra au parti socialiste allemand, fut rédacteur de journaux pour le parti et chef de file de l'aile gauche pacifiste. Cofondateur du parti socialiste des travailleurs allemands en 1931, il s'installa en Suisse une première fois en mai 1932, revint à Berlin en octobre 1932 et se réfugia à nouveau en Suisse en mars 1933. Il obtint le statut de réfugié politique et reçut l'aide de l'organisation de secours aux réfugiés du parti socialiste. K. se rallia au mouvement du socialisme religieux autour de Leonhard Ragaz à Zurich. Il écrivit sous un pseudonyme pour divers journaux et collabora au projet de Plan du travail (1934-1935) du parti socialiste. Actif comme journaliste après 1945, notamment pour Aufbau, K. reçut son permis d'établissement en 1950.

Sources et bibliographie

  • Klaus Bühler (pseudonyme), Englands Schatten über Europa, 1938
  • BHE, 1, 369
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.3.1886 ✝︎ 27.4.1976