de fr it

Carl d'Ester

4.11.1813 à Vallendar (Rhénanie), 18.6.1859 à Châtel-Saint-Denis, de la Rhénanie et de Montilier (1850). Médecin des pauvres à Cologne dès 1838, E. s'engagea dans le mouvement révolutionnaire, à la fois politique et littéraire, du Vormärz. Membre du Conseil communal (1846-1848) et de la Ligue des communistes (depuis 1847), il participa à la révolution allemande de 1848-1849. Député au Parlement préparatoire (1848) et à l'assemblée nationale prussienne, puis à la seconde Chambre de Prusse (1849), il prit part à la campagne pour une constitution impériale. Après l'écrasement de la révolution, E. s'enfuit en Suisse et s'installa comme médecin à Châtel-Saint-Denis dès 1850. Le gouvernement radical fribourgeois s'opposa à la demande d'expulsion du Conseil fédéral, accorda à E. l'approbation et la naturalisation et le nomma médecin de district. Condamné à mort par contumace en 1852 à Cologne, E. entreprit en 1855 l'exploitation du calcaire pour la fabrication de ciment à Châtel-Saint-Denis. En 1863, l'union des Allemands de Vevey érigea une pierre commémorative sur sa tombe.

Sources et bibliographie

  • K. d'Ester, Schwarz auf Weiss, 1951, 45-48
  • Gruner, Arbeiter, 331
  • Freiburger Nachrichten, 2.3.1974
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.11.1813 ✝︎ 18.6.1859

Suggestion de citation

Bürgi, Markus: "Ester, Carl d'", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.04.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028068/2006-04-07/, consulté le 04.12.2020.