de fr it

FriedrichRödiger

18.3.1824 à Brambach (Saxe), 25.11.1909 à Worben (hospice des pauvres), probablement prot., de Balm bei Messen (auj. comm. Messen, 1860). Fils d'un paysan. Etudes d'agronomie à Leipzig. Condamné à plusieurs années de prison pour sa participation à la révolution de 1848 en Saxe, R. s'enfuit en Suisse en 1851 et s'établit à Muri (AG) en 1856. Cofondateur de la Société suisse des agriculteurs, rédacteur de son organe. Des Grisons au Jura, on recourut à ses conseils en matière d'améliorations foncières et d'exploitation de sources. Ses relations avec le chef paysan Bonaventura Baumgartner et avec Joseph Wilhelm Viktor Vigier von Steinbrugg, qui en fit l'orateur du parti radical-libéral, l'amenèrent à s'établir à Soleure. Il acheta le domaine du Weiherhof à Bellach (1864), œuvra dans la Société soleuroise d'agriculture pour la formation des paysans et la réforme des méthodes de cultures, publia divers almanachs agronomiques. Egalement naturopathe, historien et archéologue, membre de quantité de sociétés scientifiques et culturelles de la ville de Soleure, R. fut en outre l'auteur de spectacles populaires qu'il mettait lui-même en scène.

Sources et bibliographie

  • Sankt Ursenkalender, 1911, 86
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 13, 144
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.3.1824 ✝︎ 25.11.1909