de fr it

KarlCratz

31.5.1809 à Oestrich (Rheingau, D), 25.4.1889 à Oestrich. Fils d'un aubergiste libéral, propriétaire foncier et conseiller communal. Célibataire. Gymnasien à Oestrich, aide-pharmacien à Hanau (Hesse), puis étudiant en médecine à Giessen. Membre d'une société d'étudiants, arrêté pour menées politiques (préparation du Wachensturm de Francfort), C. s'enfuit en 1834 à Strasbourg, puis à Zurich, où il poursuivit ses études, dirigea en 1834-1835 la Société des artisans et fonda en 1835, avec Friedrich Gustav Ehrhardt, la revue Nordlicht (premier périodique radical destiné aux artisans allemands établis en Suisse). Il entretint des contacts avec la "Ligue des proscrits" à Paris et fut impliqué dans l'enquête sur l'assassinat de l'espion prussien Ludwig Lessing. Membre de la Jeune Allemagne (1836). Après son arrestation et son expulsion en Angleterre, il joua un rôle de premier plan dans la Jeune Allemagne de Londres (1836-1837). Il s'établit à Paris en 1838, passa son doctorat en médecine à Montpellier en 1839, exerça ensuite à Bruchsal, Kassel et Heidelberg, puis en Alsace (1842) et à Oestrich dès 1845.

Sources et bibliographie

  • H. Dvorak, Biographisches Lexikon der Deutschen Burschenschaft, I/1, 1996, 174
  • L. Gschwend, Der Studentenmord von Zürich, 2002
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.5.1809 ✝︎ 25.4.1889