de fr it

Philipp JakobSiebenpfeiffer

12.11.1789 à Lahr (Bade), 14.5.1845 à Bümpliz (auj. comm. Berne), prot., Allemand, de Boujean (auj. comm. Bienne) en 1834. Fils de Philipp Jakob, maître tailleur, et de Catharina Dorothea Bittenbring. 1814 Emilie Weissegger von Weisseneck, fille de Joseph Maria, professeur. Etudes de droit à Fribourg-en-Brisgau, doctorat en 1813. Commissaire du gouvernement royal de Bavière à Hombourg (Sarre) en 1818. Membre de l'opposition libérale, S. fut l'un des initiateurs et l'un des principaux orateurs de la fête de Hambach en 1832. Accusé de haute trahison, il fut acquitté en 1833, mais condamné à deux ans de prison pour offense à des autorités locales et étrangères. Il s'enfuit en Suisse; à Berne, il fut nommé professeur extraordinaire de droit pénal et public (1834) et premier secrétaire du Département de justice (1840). Il perdit la raison en 1842.

Sources et bibliographie

  • Ein Leben für die Freiheit, 1989
  • Deutsche biographische Enzyklopädie, 9, 1998, 305
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.11.1789 ✝︎ 14.5.1845