de fr it

KarlSchölly

12.4.1902 à Saint-Gall, 8.4.1987 à Saint-Gall, prot., de Bâle. Fils de Karl et de Karolina Rauch. 1928 Elisabetha Martha Gilsi, fille de Hans Friedrich. Après sa maturité à Saint-Gall, S. fut comptable dans une entreprise métallurgique zurichoise, puis, jusqu'en 1967, fonctionnaire dans divers services de l'administration de Saint-Gall. Il fit ses débuts littéraires en 1938 avec un récit, Neuweimar, écrit pour l'année Goethe en 1932. Il y évoque l'éducation classique qui, dans son roman épistolaire Der Bund von St. Martin (1941), se joint au patriotisme de la défense spirituelle pour donner naissance à un romantisme utopique, tourné vers le passé, spécifiquement suisse; il remit ce style de plus en plus en question dès 1945. Auteur de poèmes assez conventionnels (Gedichte, 1963), S. s'oriente dans ses œuvres tardives plutôt vers le fantastique burlesque et l'évocation de ses souvenirs (Bildersäle: Eine Jugend in St. Gallen, 1977). Prix littéraire de la Ville de Saint-Gall (1955).

Sources et bibliographie

  • Fonds, KBSG
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 17, 31-32
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.4.1902 ✝︎ 8.4.1987
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature