de fr it

HansSchumacher

2.3.1910 à Zurich, 20.3.1993 à Zurich, de Zurich. Fils de Johannes, chef de train, et d'Emilie Schneeberger. 1945 Frida Habegger. Etudes d'allemand à Zurich, doctorat (1941). Journaliste indépendant pour le Volksrecht et la NZZ, chef de la rédaction de la revue littéraire Domino, collaborateur de la radio et professeur à l'université populaire. Ses recueils de poèmes, notamment Brunnen der Zeit (1941) et Meridiane (1959), le consacrèrent comme l'un des principaux auteurs lyriques de la Suisse alémanique de l'après-guerre. S. est aussi connu pour ses récits, basés notamment sur ses souvenirs du service actif (Rost und Grünspan, 1964), et pour son roman Harder und Harder (1984). Auteur d'une thèse sur l'architecture du roman Henri le Vert de Gottfried Keller, il édita également des recueils de textes de ce dernier, de Theodor Storm et d'Adalbert Stifter, ainsi que diverses anthologies littéraires. Prix littéraires, notamment celui de la Ville de Zurich (1982).

Sources et bibliographie

  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 16, 630-631
  • E. Wilhelm, «Hans Schumacher», in Die durchlässige Zeit, 1990, 185-208 (avec bibliogr.)
  • NZZ, 24.3.1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.3.1910 ✝︎ 20.3.1993
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature