de fr it

Clavel

Famille de petite noblesse attestée à Cully dès le début du XVIe s. Jaquet (premier tiers du XVe s.) est notaire à Riez et prieur de la confrérie du Saint-Esprit de Cully; Jacques III (1567) est notaire, donzel de Cully. Son fils Jean-Baptiste est coseigneur de Marsens (1572). Avec les deux petits-fils de celui-ci, les C. se ramifient en deux branches: Jacques-Etienne (1600-1662), banderet de Cully, par son mariage avec Esther Sordet, dame de Ropraz, est l'ancêtre des C. de Brenles, qui furent seigneurs de Ropraz, d'Ussières et de Sépey dans le Jorat; Claude II (✝︎1655), celui des C. d'Arlens, Monnéaz et Lévites. La branche des C. dits d'en haut, de Marsens, descend d'un petit-neveu de Jacques-Etienne. Vivant de leurs revenus seigneuriaux pour la plupart, plusieurs C. furent aussi pasteurs. Les C. de Brenles s'éteignirent à la mort d'Auguste Nicolas (1803-1842), professeur à l'école polytechnique de Stuttgart.

Sources et bibliographie

  • Fonds, BCUL
  • Fonds Soc. vaudoise de généal., ACV
  • O. Pavillon, Ch. Roth, Inventaire des arch. de la famille Clavel de Cully, 1964
  • G. Marion, Paroisses et pasteurs de la Broye au XVIIIe s., 1990, 249