de fr it

JeanMatthieu

24.8.1874 à Mulhouse, 18.8.1921 à Zurich, prot., de Neuchâtel et Corcelles-Cormondrèche. Fils de Paul François, pasteur, et de Sophie Aeschimann. 1905 Maria Louisa Stockmeyer. Etudes de théologie à Bâle, examen de consécration par le synode grison en 1900. Pasteur à Feldis/Veulden, Scheid, Trans, puis à Delémont (1905-1910). Maître de religion à l'école cantonale de Zurich (1910-1921). Rédacteur de la revue Neue Wege (1912-1921). Membre de la Sozialistische Gesellschaft d'extrême-gauche autour de Fritz Brupbacher (novembre 1914 à avril 1915) et du socialisme religieux. Cofondateur de la revue Der Revoluzzer (1915). M. prit la défense d'objecteurs de conscience, donna de nombreuses conférences et publia notamment dans la revue Freie Jugend. Il fut proche de l'anarchosyndicalisme et compagnon de route (jusqu'en 1920) de Leonhard Ragaz, qui se distancia de M. quand celui-ci refusa l'entrée de la Suisse à la Société des Nations.

Sources et bibliographie

  • Das Christentum und die soziale Krise der Gegenwart, 1913
  • Neue Wege, 1921, 347-354
  • A. Petersen, Radikale Jugend, 2001
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.8.1874 ✝︎ 18.8.1921