de fr it

MaxRotter

12.10.1881 à Czeitsch (Moravie, auj. Čejč, République tchèque), 24.7.1964 à Zurich, isr., Austro-Hongrois, de Zurich (1915). Fils de Franz, paysan et minotier, et de Netti Graul. 1912 Grete Bäck, fille de Jacques, commerçant, de Brno (auj. République tchèque). Ecole supérieure des arts et métiers de Brno (1896-1900), études d'architecture à l'EPF de Zurich (1903-1908). En 1909, R. ouvrit et dirigea jusqu'à sa mort un bureau d'architecte à Zurich. Son œuvre se trouve surtout à Zurich, comme le Sonneggschloss (1916), dont la variété de formes et de styles est représentative de l'historicisme finissant. Pacifiste convaincu, R. fonda en 1914 une "ligue mondiale pour la paix". En 1917, il organisa avec Max Dätwyler le blocage d'une fabrique de munitions zurichoise, déclenchant ainsi les troubles de novembre, ce qui lui valut la prison pendant huit semaines. Il passa du PS au PC en 1920, puis au PdT en 1944. Dès les années 1910, il fonda de nombreuses coopératives d'habitation à Zurich.

Sources et bibliographie

  • Die Lösung der Wohnungsfrage, 1917
  • Erlebnisse eines politischen Gefangenen in der Polizeikaserne Zürich, 1919
  • Fonds, Sozarch
  • M. Mattmüller, Leonhard Ragaz und der religiöse Sozialismus, 2, 1968, 358-360
  • Volksrecht, 31.5.1991
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.10.1881 ✝︎ 24.7.1964