de fr it

AlfredTraber

29.3.1884 à Winterthour, 5.4.1970 à Zurich, sans confession, de Thundorf et, en 1918, de Zurich. Fils de Jakob, mercier, et d'Elisabeth Güttinger. 1912 Anna Frauenfelder, fille de Theodor, instituteur. Ecole normale de Küsnacht (ZH, 1899-1903), études de droit à l'université de Zurich (1916-1919, inachevées). Instituteur dans plusieurs villages de la campagne zurichoise (1903-1912) et à Zurich (1912-1919), T. fut aussi précepteur à Palerme (1906-1908). Il adhéra au PS (1909-1920), puis au PC (1921-1923) et à nouveau au PS (dès 1925). Membre du législatif (1916-1919 et 1925-1950, secrétaire en 1926-1943, président en 1945-1946) et de l'exécutif (1919-1922, Police, puis Assistance) de la ville de Zurich. Député au Grand Conseil zurichois (1917-1922). Président du syndicat des employés des tramways (1916-1919) et secrétaire de la section de la ville de Zurich de la VPOD (1923-1930). Juge au tribunal de district (1930-1949). Alors qu'il était conseiller communal, il refusa de faire appel à la police pour disperser une manifestation et fut condamné à six jours de prison (1919). Abstinent et libre penseur, T. défendit son idéal socialiste jusqu'à un âge avancé et ne cessa de critiquer ses camarades moins fidèles aux principes de base.

Sources et bibliographie

  • Vom Werden der zürcherischen Arbeiterbewegung, 1957
  • Ich war der "Trämlergeneral", 2011
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.3.1884 ✝︎ 5.4.1970