de fr it

JuliusMotteler

18.6.1838 à Esslingen (Bade), 29.9.1907 à Leipzig, prot., puis sans confession, Allemand. Henriette Emilie Kyber. Apprentissage de drapier, puis comptable. A Crimmitschau (Saxe), M. fonda notamment la société d'éducation ouvrière (1863) et l'un des premiers syndicats ouvriers allemands (1869). Coéditeur du premier journal social-démocrate allemand, le Crimmitschauer Bürger- und Bauernfreund (1869). Député au Reichstag (1874-1878), il s'enfuit en Suisse après l'interdiction du mouvement socialiste en Allemagne et organisa clandestinement à Zurich la distribution du Sozialdemokrat, son organe (1879-1888). Cette activité lui valut le surnom de "chef de la Rote Feldpost". Son logement zurichois devint l'un des centres de la social-démocratie allemande. Expulsé de Suisse en 1888, M. s'installa à Londres jusqu'en 1901. Directeur de l'imprimerie et de la maison d'édition du Leipziger Volkszeitung (1901-1907), député au Reichstag (1903-1907).

Sources et bibliographie

  • Fonds, Inst. international d'hist. sociale, Amsterdam
  • F. Pospiech, Julius Motteler, der "rote Feldpostmeister", 1977
  • W.H. Schröder, Sozialdemokratische Parlamentarier in den deutschen Reichs- und Landtagen, 1867-1933, 1995, 624
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.6.1838 ✝︎ 29.9.1907