de fr it

GustaveFrigyesi

1835 (de son vrai nom Gusztáv Suták) à Komitat Bereg (Hongrie), 7.11.1878 à Milan, Hongrois, puis Italien (1868). En 1849, F. participa à la lutte de libération hongroise; il fut ensuite obligé de servir dans l'armée autrichienne et déserta en 1859. Il rejoignit Garibaldi et combattit à ses côtés (1859-1860 et 1866-1867). De 1865 à 1876, il résida par intermittence à Genève, où il essaya vainement de mettre sur pied un comité et une légion hongroise pour la libération de son pays. Lors du congrès de la Paix de Genève de septembre 1867, il défendit l'idée d'une confédération européenne dotée d'armées de milice, selon le modèle suisse. F. traduisit en italien Les martyrs de la liberté, œuvre du fondateur de la Ligue pour la paix et la liberté, Jules Barni, réfugié à Genève.

Sources et bibliographie

  • L'Italia nel 1867, 1868
  • A. Campanella, «Gustave Frigyesi, il gran Garibaldino magiaro sconosciuto», in Studi Garibaldini, 1962, 79-123
  • L. Lukács, «Frigyesi és Garibaldi 1866-67», in Századok, 1982, 689-714
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1835 ✝︎ 7.11.1878