de fr it

MichelDragomanov

6.9.1841 à Hadiatch (Ukraine), 8.6.1895 à Sofia, penseur politique, historien et ethnographe ukrainien. Contraint de démissionner de sa chaire à l'université de Kiev en 1875 en raison de sa participation à l'organisation secrète Hromada qui défendait des intérêts ukrainiens, D. vécut à Genève de 1876 à 1889. Il édita dans son "Imprimerie ukrainienne" soixante-neuf publications, dont trente et une en ukrainien, langue frappée d'interdiction dans l'empire russe dès 1876. Il s'agissait notamment de ses propres traités, de sa revue Hromada ainsi que d'œuvres interdites de la littérature ukrainienne et russe (Tarass Chevtchenko, Alexandre Herzen). Cosmopolite et socialiste de tendance anarchiste modérée, D. combattit aussi bien le centralisme répressif du gouvernement russe que le "chauvinisme" et le "machiavélisme" des révolutionnaires russes. Il aspirait à une Ukraine autonome dans le cadre d'une fédération démocratique russe sur le modèle de la confédération suisse. Une plaque commémorative fut apposée en 1995 sur la maison qu'il habita, rue Dancet 14, à Genève.

Sources et bibliographie

  • 600 ans de la Confédération suisse, 1892 (en ukrainien)
  • M. Bankowski, éd., Asyl und Aufenthalt, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Mychajlo Drahomanov
Dates biographiques ∗︎ 6.9.1841 ✝︎ 8.6.1895

Suggestion de citation

Monika, Bankowski-Züllig: "Dragomanov, Michel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.03.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028365/2010-03-18/, consulté le 17.09.2020.