de fr it

MaxDaffner

17.8.1814 à Munich, 17.9.1859 à Genève, Bavarois, de Niederwil (SO) en 1846 et de Genève en 1859. Fils de Max, officier du génie, et de Johanna von Hofstetten, de Königsberg. 1) 1847 Maria von Hofstetten, 2) 1852 Augusta de Portugal, de Königsberg. Ingénieur. Maître suppléant de mathématiques à l'école supérieure de Soleure (1842). D. prit part à la deuxième expédition des Corps francs à Lucerne (1845); arrêté, il fut banni et expulsé à Munich. En 1846, il reçut la citoyenneté du canton de Soleure pour services rendus en matière scolaire et devint maître secondaire à Bätterkinden. Il participa à la guerre du Sonderbund et fut correspondant du Solothurner Blatt. En 1848, il mit sa plume au service de la révolution allemande. Accusé d'être communiste, il protesta. En 1853, il enseigna à Genève, puis avec son maître et ami Phocion Heinrich Clias, dans un institut privé, à Coppet. En 1855, il fonda une école de gymnastique à Genève. Patriote et républicain, pionnier de la gymnastique, D. est aussi l'auteur d'ouvrages de vulgarisation.

Sources et bibliographie

  • Schweizerische Turnzeitung, 2, 1859, 204-205
  • J. Mösch, Die solothurnische Schule, 1, 1945, XXVIII-XXIX; 2, 1946, 8
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.8.1814 ✝︎ 17.9.1859