de fr it

Charles-HervéAlphand

17.6.1879, 16.9.1942 . En 1932, chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères Edouard Herriot, A. est membre de la délégation française à la Conférence de Genève du désarmement et à la Conférence de Lausanne sur les réparations et les dettes interalliées. Ambassadeur de France à Moscou (1933-1936), à Berne du 11 décembre 1936 (lettres de créance) au 3 juin 1940 (lettres de rappel). Il facilite de façon discrète le retour de la Suisse à la neutralité intégrale dans le cadre de la Société des Nations (1938). En juin 1939, à la journée officielle du Tir fédéral de Lucerne, il prend, au nom du corps diplomatique, parti pour la neutralité, nécessité pour l'Europe. Il observe avec attention l'évolution de l'opinion publique qui, entre son arrivée et 1939, devient de plus en plus favorable à la France et hostile au Reich.

Sources et bibliographie

  • Doc. dipl. français, 1932-1939, 1963-1986
  • DDS, 12; 13
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.6.1879 ✝︎ 16.9.1942