de fr it

Jean Baptiste PaulBeau

26.1.1857 à Bordeaux, 16.2.1926 à Paris, citoyen français. Fils de Jean Baptiste Guillaume Gustave Beau, capitaine au long cours, et de Jeanne Alida née Laurent. Célibataire. Jean Baptiste Paul Beau fut ambassadeur de France en Suisse du 11 juillet 1911 au 23 février 1918. En avril 1914, ses démarches auprès du président de la Confédération Arthur Hoffmann aboutirent à une entente verbale selon laquelle la France s'engageait en cas de guerre à approvisionner la Suisse. Durant la guerre, Beau assura les autorités françaises de l'attachement inébranlable de la Suisse à sa neutralité. Il joua un rôle notable dans les négociations économiques qui débouchèrent sur la création de la Société suisse de surveillance économique (SSS) en septembre 1915 et plaida avec intelligence la cause helvétique auprès de son gouvernement. En décembre 1915, il prévint le président de la Confédération Giuseppe Motta des fuites provenant de l'état-major de l'armée fédérale à destination des légations des Empires centraux (affaire des colonels). Beau siégea de 1921 à 1925 à la commission permanente des mandats de la Société des Nations (SdN).

Sources et bibliographie

  • Ehrbar, Hans Rudolf: Schweizerische Militärpolitik im Ersten Weltkrieg. Die militärischen Beziehungen zu Frankreich vor dem Hintergrund der schweizerischen Aussen- und Wirtschaftspolitik 1914-1918, 1976.
  • Luciri, Pierre: Le prix de la neutralité. La diplomatie secrète de la Suisse en 1914-1915 avec des documents d'archives inédits, 1976.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Paul Beau
Dates biographiques ∗︎ 26.1.1857 ✝︎ 16.2.1926

Suggestion de citation

Victor Monnier: "Beau, Jean Baptiste Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.12.2022. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028505/2022-12-08/, consulté le 18.07.2024.